52 minutes | Jan 7th 2019

TLF 093 : Mécanicien vélo, il s’expatrie à Sydney en Australie

Play
Like
Play Next
Mark Played
Envie de vivre en Australie ? De voyager tout en pratiquant votre métier ? Dans cette interview, retrouvez Sébastien qui après avoir voyagé et travaillé un peu partout dans le monde, a décidé de poser ses valises à Sydney. Son métier : mécanicien vélo. Vous allez découvrir pourquoi il a commencé à voyager, comment il s'est expatrié en Australie ou comment il a trouvé du travail dans une dizaine de pays à travers le monde. Écoutez tout de suite l'épisode (51 min) : Épisode #093 sur l'expatriation de Sébastien en Australie Pour travailler à l'étranger, il y a généralement deux voies : faire son le même travail que de son pays d'origine ou faire des petits boulots nécessitant peu de compétences. Dans l'interview du jour, on s'intéresse au premier cas, qui n'est pas aussi difficile que l'on peut penser. Sébastien a été formé en France pour être mécanicien vélo. Après avoir travaillé en France, il est parti en Australie, puis au Luxembourg, en Allemagne, au Canada ou encore en Nouvelle-Zélande où il a exercé ce métier. Dans cette interview, on discute : de ses premières expériences professionnelles en France des raisons de partir en Australie pour faire un PVT de ses techniques pour apprendre l'anglais en Australie des différents boulots qu'il a effectués de ses expatriations au Luxembourg, en Allemagne et les autres pays pourquoi il n'arrive plus à travailler en France avec quel type de visa il peut rester vivre en Australie ses conseils si vous souhaitez travailler en Australie Les liens de l'épisode : Podcast #032 sur le PVT Podcast #073  : vivre en Australie après un PVT Study Bird Comment écouter cet épisode ? Cet épisode dure 51 minutes et vous pouvez l'écouter : Sur iTunes/Apple Podcasts Téléchargement direct (mp3) : clic droit, puis enregistrez sous Grâce aux applications mobile/tablette : Podcasts (iOS), Podcast Addict (Android) ou Deezer. Cherchez "Traverser La Frontière" Écoute en ligne, dans le lecteur ci-dessous : Mécanicien vélo à travers le monde : Le résumé écrit de l'interview Sébastien vit dans la banlieue de Sydney, à Parramatta, depuis 2015. Il est originaire de Normandie, a 30 ans. Il travaille dans un magasin de vélo la journée en tant que mécanicien vélo et le soir dans une pizzeria. De la France au premier voyage en Australie À l'origine, il a suivi une formation de mécanicien moto, à l'école du Mans. Puis, il est allé à l'INCM à Paris pour suivre une formation de mécanicien vélo en apprentissage (18 mois). Il a travaillé au cycle Saint Honoré, Decathlon La Madeleine puis il était responsable formation à Mondovélo (Sport 2000). Les débouchés en France sont corrects, mais le mieux est d'aller travailler en Belgique, en Allemagne ou au Luxembourg. Il y a beaucoup d'offres et le salaire est bon. En 2012 à Lyon, il a rencontré une fille, qui est devenue sa meilleure copine. Comme elle était australienne, il a décidé d'aller la rejoindre. "J'ai tout planté pour elle, mais ce n'était pas ma chérie" Il avait 22 ans quand il est parti en Australie. Avant son PVT, il avait déjà un peu voyagé : Angleterre, Écosse, Irlande. Par contre, il ne parlait quasiment pas anglais. D'ailleurs, quand il a rencontré son patron, il ne comprenait rien à ce qu'il disait. En Australie, il s'est mis à regarder des films en anglais et lire en anglais. Il voulait progresser. Son autre méthode était de prendre des cours d'anglais dans les bars, en rencontrant des gens ! Pour lui, c'était la meilleure des techniques. En Australie, il commence par faire les vendanges et la cueillette de fruits, mais ça ne lui plaisait pas vraiment. Il est donc allé rejoindre son amie à Parramatta et il a trouvé un magasin de vélo où travailler dans l'après-midi. Il gagnait entre 3000 et 3500 dollars par semaine. Le salaire minimum en Australie est de 18,75 dollars par heure. Dans le milieu du vélo,
Play
Like
Play Next
Mark Played