36 minutes | Nov 3rd 2020

Quantum 21 : c'est la QCB !


 La QCB du mercredi 4 novembre aura bien lieu, sous forme de webinar, de 9h à 18h30, et sera enregistrée en plateau TV sans audience chez Bpifrance. Il y aura notamment une introduction avec Cédric O, puis Bruno Sportisse d’Inria, puis une intervention de John Martinis (ex Google, maintenant chez SQC en Australie). De nombreux panels aussi couvrant plein d’aspects du calcul quantique, hardware, software, usages, puis sur l’écosystème français. Les inscriptions sont gratuites, profitez-en !https://evenements.bpifrance.fr/qcb-quantum-computing-business Les pérégrinations d'Olivier dans le Quantique :  Grenoble les 14, 15 et 16 octobre.·      Tristan Meunier et son laboratoire de Néel où il teste les qubits silicium (et germanium) produits par le CEA-Leti. ·       Nicolas Roch de l’Institut Néel qui fait des recherches sur des qubits supraconducteurs.·       Thierry Chanelière, également de l’Institut Néel qui utilise des terres rares pour le traitement de la lumière.·       Eric Gaussier et Medhi Mallah du LIG (Laboratoire d’Informatique de Grenoble) et du MIAI, le 3IA de Grenoble. Ils investissent dans la recherche et l’enseignement sur la branche logicielle de l’informatique quantique.·       Alexia Auffèves et son équipe pour plancher sur le lien entre la scalabilité du calcul quantique et ses aspects énergétiques. Vous pourrez revoir la keynote de la conférence sur le calcul quantique organisée par le pôle de compétitivité Minalogic le 16 octobre. https://www.minalogic.com/evenements/quantum-computing/    LKB le 28 octobreLe Laboratoire Kastler Brossel, l’un des deux gros laboratoires dans les technologies quantique de l’ENS Paris (avec le LPENS). Rencontre avec une belle brochette de chercheurs de haut vol qui travaillent en physique fondamentale.·       Nicolas Treps : photonique en variables continues utile à la fois pour les télécommunications quantiques et pour le calcul quantique. ·       Valentina Parigi : qui a obtenu en 2018 un ERC Consolidator Grant » (2M€) pour son projet COQCOoN qui concerne aussi la structure complexe et quantique des systèmes physiques, notamment à base de variables continues. https://www.ens.psl.eu/actualites/valentina-parigi   ·       Serge Reynaud : qui planche depuis longtemps sur un phénomène quantique rarement évoqué: les fluctuations quantiques du vide. ·       Tom Darras et Felix Hoffet : deux doctorants qui travaillent sur des répéteurs quantiques, importants pour les télécommunications quantiques. Publication récente de leurs travaux : https://phys.org/news/2020-10-world-entanglement-storage-milestone-alliance.html·       Sylvain Gigan : qui est aussi chief scientist de la startup LightOn. ·       Raphael Lopes : qui, au Collège de France, bosse sur des qubits à base d’atomes froids de dysprosium.
http://www.lkb.upmc.fr/boseeinsteincondensates/359-2/ultracold-dysprosium/ Honeywell passe à 10 qubits en ions piégés après 6 en juin et 4 en mars. https://www.prnewswire.com/news-releases/honeywell-releases-next-generation-of-quantum-computer-301163034.html   Pasqal annonce un partenariat avec la startup autrichienne ParityQC pour développer le premier ordinateur quantique parallélisable. https://pasqal.io/2020/10/27/parityqc-and-pasqal-partner-to-build-the-first-fully-parallelizable-quantum-computer/  Ils annoncent aussi atteindre bientôt un record de 200 qubits avec leur système à base d’atomes froids de rubidium. Bientôt = fin d’année/début 2021. Cela sera une étape très importante dans le calcul quantique et à l’échelle mondiale.https://pasqal.io/2020/10/26/1329/   Toshiba se lance dans la course de la QKD. Ils fournissent notamment le NIST aux USA pour des déploiements expérimentaux.https://thequantumdaily.com/2020/10/19/toshiba-launches-systems-aimed-at-20-billion-quantum-key-distribution-market/    
Play
Like
Play Next
Mark Played