24 minutes | May 5, 2021

#135 - La bière, d’abord une histoire de femmes

“La blonde facile”, la “brune qui vous fera tourner la tête”, “celle qui a du caractère”… En matière de marketing genré et de bière, les jeux de mots semblent tout trouvés. Aujourd’hui, la bière est LA boisson de la virilité. Les canettes en rotant devant la télé avec ses potes, la grosse pinte au pub avec ses collègues masculins, la chope pleine de mousse apportée par une serveuse bavaroise au grand décolleté… Aussi ridicules soient-elles, ces images stéréotypées perdurent dans les fictions et la publicité.Ces représentations sont d’ailleurs à ce point ancrées dans l’imaginaire collectif qu’au Nigeria, le géant Heineken a même fait appel au service d’hôtesses et travailleuses du sexe pour enjoindre des clients à ne les suivre dans une chambre qu’après avoir bu de la Legend, bière locale proposée par Heineken, qui souhaite sous-entendre qu’elle booste les performances…Partout dans le monde, la bière est un symbole de masculinité. Pourtant, au commencement de l’histoire brassicole, ce breuvage était l’affaire des femmes. Au micro d’Émilie Laystary, la zythologue Elisabeth Pierre raconte comment la moitié de l’humanité a été écartée de ce secteur. L’occasion également de rendre compte du parcours d’une experte en bières qui contribue depuis plus de 20 ans à démocratiser les savoirs autour de cette boisson, envers et contre tous les clichés sexistes…Les références entendues dans l’épisode : Élisabeth Pierre est zythologue (zythos en grec veut dire orge), c'est-à-dire spécialiste des bières.Élisabeth Pierre a créé les magazines Bières Mets et Le Cercle Bierissima, consacrés à l’univers gustatif des bières.Élisabeth Pierre, La Petite Encyclopédie, Hachette Pratique (2019)Élisabeth Pierre et Anne-Laure Pham, Biérographie, Hachette Pratique (2015)Une des premières brasseries est la Brasserie de sochaux (fondée en 1841 par Théodore Ienne), se situe au 72 rue Edgar Faure - 25400 ExincourtBouffons est un podcast de Nouvelles Écoutes, animé par la journaliste Émilie Laystary avec l’aide en coulisses de Cassandra de Carvalho et Charline Yao.Montage et mixage par Laurie GalliganiGénérique réalisé par Aurore Meyer Mahieu
Play
Like
Play Next
Mark
Played
Share