39 minutes | Dec 16th 2020

#115 - Trinquons avec des bulles !

Les fêtes de fin d’année approchent… Et la scène nous est tous-tes familière : des éclats de rire, des discussions enflammées, puis soudain : le « poc » d’une bouteille qui s’ouvre. Alors les bras se tendent en étoile, avec au bout des verres prêts à être remplis du liquide doré chargé de bulles. C’est bon, tout le monde est servi ? Santé !Quand on dit célébration, notre imaginaire collectif répond souvent « bulles » et plus précisément encore, « champagne ». Cette année, avec la crise sanitaire du Covid-19, les ventes de bouteilles de champagne ont drastiquement chuté. Alors si vous avez les moyens de soutenir le vignoble champenois, n’hésitez pas. Mais si votre budget est plus strict, cet épisode est pour vous. Prenez-le comme un guide pour choper quelques alternatives au champagne : les pétillants naturels et une option sans alcool : le ginger ale maison.En première partie d’épisode, Émilie tend son micro à Tomas, caviste de La Source, à Marseille.

En seconde partie d’épisode, elle s’entretient avec Linda Louis, autrice et photographe culinaire passionnée par les boissons fermentées.Les références de l’épisode : La Source, 139 Boulevard Chave, 13005 Marseille

Les conseils de Tomas : 

Le pétillant naturel présente une belle bulle festive à un prix plus abordable que le champagne. Il est très bon en début comme en fin de repas.Quelques exemples de pétillants : 

Brand bros, Pet nat, Allemagne 

Brendan Tracey, Wah-wah Watusi (pétillant naturel rosé)

Marion Pescheux et Manuel Landron du Domaine Complémen’terre, 

Le Potion Mama (pétillant naturel blanc, muscadet)

Domaine Patrice Colin, Perles d’Anne-Sophie blanc (pétillant naturel blanc)

Les pétillants naturels Montlouis-sur-Loire (pétillant naturel blanc)Pour boire un pétillant naturel se rapprochant du style du champagne, on peut se tourner vers les pétillants naturels de Loire et du Beaujolais, les Chardonnay d’Alsace ou encore les pétillants de Limoux tels que ceux proposés par Étienne Fort et Gilles Azam. Quelques références de champagnes très bien produits :

Erick Schreiber, Le Tradition brut (champagne 100% pinot noir)

Jérôme Bourgeois Diaz, BD3C (champagne vineux)Recette du Ginger bug

Disposez dans un bocal lavé à l’eau bouillante 200 ml d’eau, 1 cuillerée à soupe (15 g) de gingembre non

pelé découpé en fines rondelles ou en petits cubes et 1 cuillerée à soupe (15 g) de sucre de canne blond. Fermez-le hermétiquement et placez-le dans un endroit chaud. Laissez macérer pendant 24 heures. Le lendemain, rajoutez

1 cuillerée à soupe de gingembre et 1 cuillerée à soupe de sucre. Laissez macérer à nouveau pendant 24 heures. Renouvelez cette opération jusqu’à ce que des bulles de gaz se forment généreusement dans le mélange. Cela prend 3 à 7 jours (tout dépend de la température de fermentation, du gingembre…).Recette du soda de gingembre (ginger ale)POUR 1,5 L : 40 g de gingembre bio, 1 l d’eau, 100 g de sucre de canne blond,

50 ml de ginger bug (avec quelques morceaux), le jus de 1 citron

Émincez le gingembre, sans enlever la peau. Faites-le cuire dans 500 ml d’eau, à couvert, pendant 10 minutes. Hors du feu, ajoutez le sucre et 500 ml d’eau froide.

Laissez refroidir.Fermentation 1 : versez la tisane de gingembre non filtrée, le ginger bug et le jus de citron dans un grand bocal d’1,5 l. Posez un torchon dessus, maintenez-le avec un élastique et posez le couvercle dessus (sans fermer). Laissez fermenter pendant 3 à 5 jours, jusqu’à la formation de bulles.Fermentation 2 : filtrez et versez le soda de gingembre dans une bouteille en verre munie d’un bouchon à vis lavée à l’eau bouillante. Vous pouvez la laisser 24 heures à température ambiante pour accentuer l’effervescence, puis la mettre au réfrigérateur.À savoir : n’oubliez pas de compléter votre bocal à ginger bug (placé au réfrigérateur) avec 1 cuillerée à soupe d’eau, 1 cuillerée à café de gingembre et 1 cuillerée à café de sucre.

Bouffons est un podcast de Nouvelle Écoutes, animé par Émilie Laystary avec l’aide en coulisses de Laura Cuissard et les coups de mains de Charline Yao. Montage par Marine Raut. Mixage par Thomas Decourt. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu.

Play
Like
Play Next
Mark Played