Stitcher for Podcasts

Get the App Open App
Bummer! You're not a
Stitcher Premium subscriber yet.
Learn More
Start Free Trial
$4.99/Month after free trial
HELP

Show Info

Episode Info

Episode Info: Bande-annonce De l’étrange, de l’improbable, du rocambolesque…  L’héroïne de ce livre nous propose d’aborder les choses sérieuses avec légèreté.Sa fantaisie nous parle du monde actuel sans grand discours et sans en avoir l’air.  Citations [See image gallery at toutavecpresquerien.com] Extrait « J’ignore combien dans cette assemblée croient en Dieu -prêtre compris (pensée d’Ariane). Ma fille n’a jamais été aussi radieuse qu’aujourd’hui. Chaque fois qu’elle s’apprête à faire une bêtise, elle rayonne (pensée de la mère d’Ariane). J’ai soif (pensée du père d’Ariane). Elle vraiment belle, cette fille, et en plus, elle est drôle. Elle me trouble et elle le sait. Seigneur Jésus, je veux bien croire que vous ayez traversé toutes les épreuves, mais le mariage, qu’est-ce que vous en faites du mariage, vous l’avez soigneusement évité, non ? (pensée du prêtre). Qu’est-ce qu’elle lui trouve, mais qu’est-ce qu’elle lui trouve ? (pensée des soupirants  d’Ariane, assis sur les bancs du fond). Autant de pensées, autant de personnes présentes, lavées, parfumées, endimanchées. Le prêtre oublie son émotion, rattrape sa croyance in extremis, redevient prêtre et accomplit son travail (…) » page 13 Marc Chagall, promenade en liberté Impressions de lecture Quelle est en définitive notre occupation réelle ? L’agitation du quotidien, le travail, les rendez-vous, les échéances, les urgences… Tout cela est bien envahissant, c’est vrai. Mais au fond, ce ne sont que des occupations de surface, des « divertissements » comme dirait le philosophe Pascal.   Au fond, tout au fond de nous, il y a « un noyau irradiant tout le reste » comme le définit Christian Bobin. Parfois c’est quelque chose qu’on cherche à fuir, quelque chose qu’on évite de voir en face. Alors on s’occupe à mille et une autres choses, on fait diversion, on se dit qu’on en viendra à elle après, quand on aura terminé le reste, quand on aura le temps…  Marc Chagall, Les amants légers  Dans les contes de fées, mariage rime avec éternité. Et si l’éternité n’était pas ce qu’on croit ?  On confond souvent éternité et gravité.  Or, l’héroïne de notre livre incarne à elle seule une nouvelle version de l’éternité : l’éternité légère, voilà comment on pourrait nommer ce qu’incarne ce personnage inventé par Christian Bobin : la légèreté du spontané, la légèreté du présent et de la présence, c’est peut-être plus efficace que la métaphysique pour exprimer ce qui nous dépasse !  … Et je n’ai pas parlé des drôles de vies des autres personnages du roman, ni des voyages de Manège, ni de l’incendie dans la maison ; je n’ai pas raconté non plus Rembrandt le chat qui mange Van Gogh, la statue de plâtre de la Vierge Marie qui...
Read more »

Discover more stories like this.

Like Stitcher On Facebook

EMBED

Episode Options

Listen Whenever

Similar Episodes

Related Episodes