Stitcher for Podcasts

Get the App Open App
Bummer! You're not a
Stitcher Premium subscriber yet.
Learn More
Start Free Trial
$4.99/Month after free trial
HELP

Episode Info

Episode Info: 2018 pour arriver à Dakar en mars 2019, pour environ 7 mois de voyage et 5000km. Il a longé la côte de l’océan Atlantique. Le Maroc a représenté la moitié du voyage avec une longue route qui se poursuit en Mauritanie jusqu’au fleuve Sénégal. La route se fait bien en vélo, mais c’était très compliqué en roller. L’un des avantages est un vent dans le dos qui permet de faciliter le voyage. Johann avait la chance d’avoir un bon équipement qui lui a permis d’aller outre les mauvaises conditions de la route, avec des roues spéciales en chambre à air. Quand il est parti de Madrid, Johann ne savait pas vraiment dans quoi il se lançait et n’avait pas trop d’infos sur les routes en Afrique. Il a créer son chemin, sans avoir vraiment d’inspiration sur laquelle s’appuyer. Les gens étaient très étonnés de voir Johann passer à roller. D’ailleurs, certains enfants ont pris peur au Sénégal, car il avait son chèche du désert, les grigris sur sa charrette, sa grande voile. Quand il arrivait, ils partaient en courant et même les adultes avaient parfois peur. Certains lui ont demandé s’il était un marabout. Les pays traversés étaient assez différents. Mais ce qui a marqué Johan est la faible présence des supermarchés, ce qui permet d’avoir des commerçants de proximité dans les quartiers. Il a trouvé ça très cool. Cela permet d’avoir une vie de quartier plus animée et c’est aussi une façon de vivre au jour le jour. Journée type : Lever un peu avant le lever du soleil. Remballage. Petit déjeuner et petite toilette. Vers 10H, pause pour manger puis repart jusqu’à 12/13H. Ensuite, déjeuner et sieste et repart après 16H jusqu’au coucher du soleil. Puis soit il trouvait un endroit pour camper ou allait toquer chez les gens. Diner puis au dodo. La règle de Johann en voyage est de dépenser 0€ en budget logement donc bien souvent il campait ou soit chez des gens selon les opportunités. Bilan du voyage à roller En ce qui concerne son budget, il tournait à 200/300€ par mois, principalement pour la nourriture. Durant son voyage, il était tributaire du vent, de l’état de la route et le dénivelé. En moyenne, il roulait entre 50 et 60 kilomètres par jour. Johann n’a pas connu de grosses galères durant ce voyage et il a pu résoudre chacun de ses problèmes, notamment mécaniques, rapidement. Conseils pour la sécurité : Se sentir légitime. Pas plus ni moins que les gens que l’on rencontre. Être serein quelque part. Conseils pour le voyage en roller : Visiter le blog travelbyblades.com Regarder les tendances concernant le vent, car il joue un rôle primordial lors d’un voyage à roller. Johann s’est donc posé à Dakar pour quelques mois afin de continuer son projet avec les associations de roller sur place. Merci d’avoir écouté l’épisode #097 du podcast ! Merci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas. Abonnez-vous directement au podcast sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes. Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance ! – Michael ......
Read more »

Discover more stories like this.

Like Stitcher On Facebook

EMBED

Episode Options

Listen Whenever

Similar Episodes

Related Episodes